RESEED s’appuie sur des matériels et équipements du laboratoire DEEP de l’INSA à Lyon et de l’Unité de recherche REVERSAAL d’INRAE Lyon-Grenoble : halls expérimentaux, observatoires, plateaux analytiques, plateforme de calculs / logiciels.

Au cœur de chacun des thèmes de recherche de RESEED, nous développons des méthodes et outils pour :

  • La caractérisation des matrices complexes, la métrologie des eaux et des déchets, l’instrumentation pour le réseau ou la station d’épuration

  • La caractérisation des écoulements mono ou multiphasiques et leur modélisation (canalisation, réacteurs)

  • L’analyse du fonctionnement des réacteurs de transformation à différentes échelles (laboratoire, pilote semi-industriel, site réel), l’analyse des flux et des transformations des polluants de toutes natures

  • La modélisation des phénomènes physiques, chimiques ou biologiques, pour la compréhension, la conception, l’optimisation des écotechnologies de valorisation et traitement

  • Les statistiques et la gestion de grands jeux de données, l’estimation des incertitudes

  • L’aide à la décision en matière de gestion des eaux et des résidus associés

Le pôle mobilise une cinquantaine d’agents permanents et une trentaine de non-permanents. Le collectif de recherche est pluridisciplinaire, centré sur les sciences pour l’ingénieur : Génie des procédés, Hydrologie urbaine, Génie civil, Chimie, Mathématiques appliquées / statistiques, Mécanique des fluides et Géophysique.

Les domaines d’application concernent les eaux résiduaires et pluviales, les boues d’épuration et déchets, les sols et sédiments, les gaz, les réseaux et techniques alternatives, la modélisation systémique.

L’organisation et le fonctionnement de RESEED s’appuient sur un comité de pilotage composé de Pierre Buffière, Gislain Lipémé-Kouyi, Denise Blanc-Biscarat, Mathieu Gautier, Rémy Bayard, Frédéric Cherqui pour INSA-DEEP, et, Jean-Marc Choubert, Nicolas Forquet, Pascal Molle, Florent Chazarenc, Rémi Clément pour INRAE-REVERSAAL.